Le Centre d'études Mazarine Pingeot n'existe plus.

C'est dommage, mais c'est comme ça.